Cela faisait un moment que je n’avais pas refait d’articles et de reviews, il est grand temps de remédier à cela !

Nous nous retrouvons donc pour une série de reviews sur les épisodes de Sasuke Shinden (comme il était prévu que ça sorte) qui sera suivi d’une adaptation similaire du roman de Shikamaru Hiden et d’un autre nommé Konoha Hiden (Naruto – Hinata – Kakashi).

Sans plus attendre, commençons donc la review de ce premier épisode de Sasuke Shinden !

Les événements se passe après la guerre et avant les événements de The Last, Sasuke est partie du village, faisant donc bien suite à la dernière fois qu’on l’a vu, et la paix semble être revenue dans le monde Shinobi et, par extension, à Konoha.

Cependant, Sakura (accompagné par un Naruto toujours aussi curieux) s’est rendu au manoir du Hokage, présentement, Kakashi, le Rokudaime, car plusieurs ninjas de Konoha auraient disparus.

Notez qu’avant de savoir la raison pour laquelle Sakura voulait s’entretenir avec Kakashi, ça l’ennuyait déjà de discuter avec elle.

Cependant, si elle l’apprenait à Naruto, Kakashi, lui, était déjà au courant (Raiton, courant électrique, vous l’avez ?)

Mais même en étant déjà au courant, il ne comprend pas pourquoi Sakura s’intéresse à ce fait.

Nous apprenons alors qu’un personnage inconnu auparavant des fans de Naruto (et donc même pas tertiaire mais carrément inutile, uniquement là pour faire avancer l’intrigue, en même temps, ça ne pouvait pas être un personnage un minimum connu puisqu’il pourrait faire son retour dans la suite de l’histoire originale, ou alors je ne m’en souviens pas, ce qui m’étonnerait un peu) a disparu, et à peine a-t-elle eu le temps de formuler sa phrase qu’une explosion a retenti à l’une des portes de Konoha.

En s’y rendant, Naruto et Sakura rejoindront Ino, Chôji et Shikamaru sur les lieux et la représentante des Yamanaka reconnaîtra le fameux monsieur dont tout le monde se fiche un peu.

Via ses yeux rouges, tout le monde a d’abord pensé qu’il était sous l’emprise d’un Genjutsu, et alors qu’il s’approchait tel un zombie, l’un des ninjas sur place lui lança un Shuriken.

Au-delà du fait qu’il n’y a pas réagi par la douleur, c’est après avoir retiré le Shuriken qu’il aura réveillé en lui une réaction explosive !

Fort heureusement comprise par Naruto qui retirera les ninjas pions du périmètre d’explosion juste avant que Tadaichi n’explose, explosion qui ouvrira des plaies ça et là sur les corps des autres hommes pouvant exploser.

Alors qu’ils étaient sur le point d’exploser à leur tour, Chôji et Naruto s’allieront pour minimiser les dégâts dans Konoha.

Chôji utilisera sa technique de décuplement et ses ailes papillons pour créer une tornade pour bloquer la progression géographique de l’explosion tandis que Naruto, soutenu par Kurama qui lui évitera de créer un clone, lancera un Rasengan sur la tornade de Chôji retenant l’explosion pour finalement mettre tout ce beau monde en dehors de Konoha.

Alors qu’ils pensaient être débarrassés de tout ennuis, d’autres humains potentiellement explosifs arrivaient près de la porte de Konoha.

Est alors apparue Hinata qui, sous la demande de Naruto, a scanné la zone pour voir si un utilisateur de Genjutsu se cachait dans les environs pour contrôler ses personnes explosives, mais il n’en était rien.

Cependant, elle a tout de même remarqué qu’un étrange chakra parcourait leur corps et fait apparemment partie d’eux, impossible donc de se débarrasser de ce chakra sans ôter la vie des personnes pouvant exploser (ça serait comme débarrasser d’une personne tout son sang car il serait contaminé, à l’heure actuelle, ce n’est pas possible car le cœur s’emballerait trop du manque béant de sang et c’est lui qui finirait par s’arrêter car travaillant trop).

C’est donc en bon travail d’équipe que Shikamaru et Hinata auront mis hors d’état de nuire les personnes explosives, Shikamaru en les immobilisant et Hinata en fermant leurs Tenketsu.

Oui, cette screen a été prise à ce moment-là exprès.

À l’infirmerie, Sakura tente d’annuler le possible Genjutsu sur leur corps mais n’y parvient, vantant que seul un puissant utilisateur de Dôjutsu pourrait potentiellement y parvenir.

Alors que tout le monde commence à se questionner sur la personne à laquelle pense Kakashi, Sakura se défend de sous-entendre l’aide de quelqu’un en particulier.

Bien entendu, dans un premier temps, Naruto ne comprend pas de quoi il est question, mais Kakashi développe un discours plus clair :

Il compte faire venir Sasuke pour élucider ce mystère et demande à Sai de le contacter pour le faire revenir à Konoha !

C’est tout excités que Naruto et Sakura s’enthousiasment de revoir leur ami et camarade de l’équipe 07 qui est partie faire un voyage à travers les contrées pour découvrir du pays et aider les gens dans le besoin.

Nous le retrouvons donc dans la forêt, en train de se remémorer ses discussions avec Naruto durant leur dernier affrontement, tout en mangeant un Onigiri (voici d’ailleurs une recette que je ferai un jour).

Vous remarquerez que sa coupe de cheveux à légèrement changé, ce qui me fait me demander comment ils seront lors des événements de The Last puisque Sasuke n’est pas censé avoir de mèches de cheveux devant l’œil gauche dans The Last, contrairement à ici, même s’il y a quelques plans dans cet épisode qui rappellent fortement le film de Boruto, comme ceux-là :

Il émane tellement de la positivité que les animaux non humains, des chats, s’approchent de lui pour lui chiner quelques morceaux de son Onigiri qu’il partage gaiement avec eux.

Vous avez vu ? Je suis toujours aussi généreux en screenshot, et quand il s’agit de Sasuke, je n’ai plus de limite 😀 

Et alors qu’ils partent, un oiseau d’encre, by Sai, lui parvient (la fameuse demande de Kakashi à Sai).

Sasuke déroule donc un parchemin servant à récupérer le contenu textuel et imagé de cet oiseau et sait maintenant qu’il est demandé à Konoha.

Apparemment, ce n’est pas avec le plus d’enthousiasme mais plutôt avec quelques appréhensions qu’il accueille cette nouvelle.

Mais il n’a pas le temps de niaiser car un village pas loin de sa position se fait attaquer par des humains explosifs du même type que ceux qui ont attaqué Konoha, ce qui le surprend d’ailleurs vue la petitesse du village en question comparé à Konoha !

Cependant, Sasuke remarque que certains de ses membres, une fille nommée Chino tout particulièrement, dont on ne connaît pas l’âge, semblent maîtriser le Ninjutsu, car elle emploie une technique Suiton (Suijinheki no Jutsu – Barrière d’Eau) pour ralentir les humains explosifs.

Sasuke s’invite donc à la petite fête en réclamant des informations que les villageois refusent de lui donner et l’attaquent, pensant qu’il est avec les humains explosifs.

Chino lui envoie donc un Suiton – Ame Arare (Averse de Grêle) qu’il contrera aisément avec son légendaire Katon – Gôkakyû no Jutsu (Boule de Feu Suprême), surprenant Chino qui était restée sur le principe élémentaire que le feu ne pouvait avoir l’ascendant sur l’eau (et en toute logique, c’est vrai, mais si le feu en question est en bien plus grande quantité et aussi plus puissant que l’eau, elle n’aura aucun effet).

C’est donc Nowaki (le colosse) qui tente sa chance contre Sasuke avec des lames de Chakra puissamment accrues par le changement de forme du Fûton, en vain.

Finalement, la barrière d’eau fut inutile car les humains explosifs la passent sans trop de problème et Sasuke va jusqu’à les endormir avec son Sharingan pour les mettre hors d’état de nuire de manière sans les blesser et donc sans risquer qu’ils n’explosent.

Ceci fait, il aura beau questionner le trio qui se trouve en face de lui, il ne parvient pas à obtenir la moindre information concernant les humains explosifs, que ce soit de la part du vieillard qui refuse toute coopération ni de Chino ou Nowaki qui se sont pas natifs du village mais d’anciens shinobis reconvertis en artistes de rues.

Et c’est quand Chino parlait de la fille du vieillard qu’il s’est souvenu de ne pas savoir comment elle allait et s’en est aller voir dans la maison ce qu’il en était.

Constatant que personne d’autres que les humains explosifs ne pourraient lui donner la moindre réponse, Sasuke se rend à l’évidence : Il va devoir les interroger lui-même.

Mais manque de bol, la fille du vieillard est aussi devenu potentiellement explosive !

Et bien que Nowaki ait empêché le vieillard de s’en approcher, il n’aurait pas eu le temps d’aller la voir…

En effet, elle s’est plantée une lame dans la gorge, la blessant et la faisant exploser, cramant par la même occasion la maison.

Avant de pénétrer dans la maison pour la dernière fois, le vieillard criera qu’il ne pardonnera jamais à Fûshin, ce qui laissera Sasuke avec la principale question : Qui est Fûshin ?

Il partira donc à la récolte d’informations et apprendra que Fûshin est le chef du gang Raiko, un gang se la jouant Robin des bois en dérobant l’argent des bandits et en la redistribuant aux personnes dans le besoin.

Cependant, un jour, ce gang s’est fait attaquer par le Kiri et a tenté de trouver refuge au village où se trouve actuellement Sasuke, mais le vieillard les a… envoyer chier par peur de représailles de potentiels assaillants comme ceux qui s’en sont pris au gang de Fûshin.

L’homme interrogé par Sasuke et le vieillard en concluent tous les deux la même chose :

Les humains explosifs sont envoyés par Fûshin par pure vengeance (mais c’est méconnaître le fait qu’ils ont aussi attaqué Konoha qui, pour l’instant, n’a pas l’air d’avoir fait le moindre mal au gang de Fûshin, à moins que ceux derrière la machination des humains explosifs ait carrément envie de s’en prendre au Pays du Feu pour une plus grande raison ?).

Pour obtenir de potentielles autres informations, Sasuke a donc utilisé son Sharingan sur l’un des hommes endormis.

En parcourant des souvenirs, il est remonté jusqu’à un œil rouge ne pouvant être qu’une seule chose à ses yeux :

Un Kekkei Genkai (pour vous rafraîchir la mémoire, le Sharingan est un Kekkei Genkai, le Byakugan et le Hyōton en sont aussi).