Il fallait s’y attendre, tous les gros succès littéraires nippons ont un jour droit à leur passage en live-action (Death Note y est passé, Gantz y est passé, Assassination Classroom y est passé, Bakuman y est passé, Shingeki no Kyôjin y est passé mais a eu un accueil assez partagé j’ai l’impression, Dragon Ball y est passé même si celui dont tout le monde se souvient était l’une des pires erreurs cinématographiques dans le genre, Naruto aussi d’une certaine manière, même One Piece y… ah non, pas lui, comme quoi…  ), et dans son genre, Bleach pouvait difficilement passer outre cette règle (faut bien faire du fric hein, espérons juste que la qualité sera là ! Bon, je n’ai pas vu le film de Gantz ni sa suite -logique me direz-vous, on ne voit pas un #2 s’il fait suite au #1 si on l’a pas non plus vu- mais si justement il a eu une suite, ça m’apparaît logique que le premier Gantz a reçu un bon accueil).

C’est donc le réalisateur des films live-action de Gantz, Shinsuke Satô, qui s’occupera de la réalisation du film avec, pour tête d’affiche en tant que notre rouquin national (parce que je pense qu’en dehors du Japon, d’autres roux sont connus -et là, je viens de penser à Rupert Grint, comme quoi-), nous aurons Sôta Fukushi.

Source